C’est la fenêtre que nous connaissons tous en France : la fenêtre à la française, celle qui s’ouvre vers l’intérieur sur un axe vertical. Composée de un ou deux vantaux selon les cas, elle dégage complètement l’ouverture mais lorsque les ouvrants sont ouverts, elle fait perdre de l’espace sur le volume habitable. 


Les bons points d’une ouverture à la française

Très prisés ces modèles de fenêtres permettent une bonne aération et ce très rapidement dans une chambre par exemple. Posées dans une salle de séjour, elles laissent rentrer beaucoup de lumière et apportent donc du confort. La fenêtre à la française est très facile à poser car elle ne comporte qu’un cadre unique.

Son utilisation ouvre la quasi totalité de la largeur du cadre au passage. Elle facilite également la bonne ventilation des pièces. Ce type d’ouvrant permet aussi de dégager totalement un accès que ce soit à un balcon ou à une terrasse. La fenêtre standard se décline dans tous les types de matériaux et est donc disponible en aluminium, PVC ou en bois. Elle convient parfaitement à tout type d’usage, que ce soit posée en applique dans une construction neuve, ou alors fixée sur un châssis existant, ou un cadre nu, pour la rénovation.


 

Slide background
Slide background
Slide background
 

Les défauts d’une fenêtre à la française

Le seul réel « défaut » de ce type de fenêtre est du à sa conception et son type d’ouverture.

 Il est nécessaire de posséder de l’espace pour l’ouvrir.

 Il est donc important de bien réfléchir au placement des fenêtres à la française, et prévoir suffisamment d’espace en profondeur pour conserver un bon confort d’utilisation et de vie.

  Autre détail, les vantaux de la fenêtre ne se bloquent pas lorsque elle est ouverte.

Dans les régions venteuses, certains préfèrent une fenêtre de type coulissante ou oscillo-battante, afin de pouvoir les garder ouvertes sans qu’elles ne claquent.

 

Devis gratuit !