Comment optimiser l’étanchéité à l’air d’un bâtiment ?

La construction d’un bâtiment doit être conforme à des obligations règlementaires spécifiques notamment au niveau de l’étanchéité à l’air. En effet, les fuites d’air entraînent une déperdition thermique. Pour un maximum de confort, il est donc nécessaire d’opter pour les meilleures solutions.

Pour cela, de nombreux outils existent ; les membranes spécifiques, le pare vapeur ou encore des adhésifs durables ou des joints de calfeutrement.

 

Repérer les fuites

Pour une meilleure isolation ou ventilation, il faut tout d’abord s’assurer que l’enveloppe du bâtiment soit bien hermétique. Afin de vérifier le niveau d’étanchéité à l’air de votre domicile, vous pouvez réaliser un test de pressurisation dénommé « Blowerdoor ».

Ce test permet d’évaluer les fuites éventuelles soit par la technique de dépression, soit par la surpression. Grâce aux différents équipements comme la thermographie infrarouge ou l’anémomètre, il est plus facile de repérer les fuites.

 

Faire attention aux jonctions

Les fuites d’air sont souvent constatées au niveau des jonctions et particulièrement celles des façades avec les planchers et la toiture. Cependant d’autres endroits sont à vérifier :

Au niveau des angles de murs.

 Les jonctions des façades avec les ouvertures doivent ;

 Le passage des câbles électriques et des canalisations.

 Les coffres de volets roulants ainsi que des trappes d’accès aux combles.

Opter pour les meilleures solutions

Pour minimiser les fuites d’air, de nombreux systèmes sont disponibles auprès des magasins spécialisés :

Des modèles complets ;
à la fois des isolants et des membranes d’étanchéité à l’air.

 Le pare vapeur.

 Les adhésifs durables, les œillets et les joints de calfeutrement.

 Vous pouvez également utiliser des mastics acryliques et les mousse résilientes pour combler les fuites.

À propos de l'auteur:

  Nos autres articles
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire